Robe de mariée sur mesure à Nantes

Maéva

Maéva m’a confié la création de sa robe de mariée, elle témoigne.

 

Qu’est-ce qui vous a séduite et donné envie de faire appel à Laetitia ?

Je suis assez difficile au quotidien dans le choix de mes vêtements et j’ai toujours beaucoup de mal à trouver ce qui me convient à cause de ma taille.

Donc pour moi, l’idée de pouvoir penser, créer sa propre robe de mariée comme j’en rêvais était l’occasion idéal de faire appel à une professionnelle qui me permettait d’avoir la robe qui me correspond. On ne peut pas rêver mieux pour un mariage que de porter une robe faite pour soi.

Comment se sont passées les rencontres ?

Laetitia m’a tout de suite mis à l’aise. Elle est souriante, gentille, douce et vraiment à l’écoute. Le feeling est passé dès la première rencontre. Je lui ai expliqué ce que j’avais en tête et elle a su apporter sa touche, me conseiller.

 

Quel est votre meilleur souvenir vécu à l’atelier ?

Le troisième rendez-vous évidement. Le premier vrai essayage. La robe prend forme, on se découvre. J’étais très stressée avant ce rendez-vous. Avoir l’idée d’une robe dans sa tête c’est une chose, mais est-ce que cela va m’aller ? Est-ce que le résultat sera celui que je m’imagine ?

C’est là « l’inconvénient » de faire sa robe sur mesure. Mais j’avais toute confiance en Laetitia et je n’ai absolument pas été déçu. J’étais accompagnée de quelques personnes qui me sont très chères pour avoir leurs avis et lorsque j’ai ouvert le rideau l’approbation fut générale. Quelques larmes sont montées. Ce moment fut magique. Elle était parfaite.

Laetitia s’est ensuite contorsionnée dans tous les sens pour placer chaque petite fleur au bon endroit et finaliser la robe. Elle est perfectionniste et rien n’a été laissé au hasard.

 

L'avis de Maéva sur l'atelier Kamélion-couture.

 La créatrice de la robe de Maéva à appliqué toute la dentelle à la main.

Décoration atelier de couture.

Couturière de robe de mariée à ligné.

 

Votre mariage était prévu le 13 juin 2020, avec le coronavirus avez-vous décidé de reporter votre mariage ?

La décision n’a pas été facile à prendre. Jusqu’au dernier moment nous avons espéré pouvoir maintenir le mariage même si plus les jours passaient plus celui-ci était compromis.

Nous avons pris notre décision mi-avril. Les annonces du gouvernement ne nous permettaient pas d’envisager sereinement le mariage que nous avions tant préparé.

De plus, nous ne souhaitions pas que le coronavirus soit le sujet principal du mariage et encore moins qu’il soit une barrière entre nous et nos proches. Et plus les jours passaient plus il était risqué d’attendre pour fixer une nouvelle date. Les plannings de tous nos prestataires se remplissaient rapidement.

 

Vous avez décidé de vous marier en 2 fois au lieu de tout décaler, pourquoi ?

Nous avons réussi à fixer une nouvelle date avec l’ensemble des prestataires en septembre 2021. Un an et demi à attendre, encore ! Nous attendions pourtant ce jour depuis déjà 2 ans et demi…

Et le 13 juin 2020 n’avait pas été choisi au hasard. C’est notre date d’anniversaire. Mon ami a fait sa demande en mariage en fonction de cette date. Pour que l’on puisse se marier ce samedi 13 juin.

C’était important pour nous de maintenir quelque chose, de célébrer notre amour à cette date.

De plus, avec le contexte du coronavirus, nous avions besoin de nous raccrocher à quelque chose. Alors nous avons imaginé scinder notre mariage en deux en essayant de garder la mairie en plus petit comité. Une journée, notre journée avec les personnes qui nous sont le plus chères.

C’était finalement l’occasion d’avoir un petit mariage comme on l’aurait souhaité ! Pouvoir retrouver nos proches après ces semaines difficiles et profiter à fond.

 

A-t-il été compliqué de gérer votre mariage pendant le confinement ?

Cela n’a pas été facile oui. Nous avancions dans l’inconnu, personne ne pouvait nous donner plus d’informations. La situation n’évoluait pas dans le bon sens, le virus restait présent.

Nous nous raccrochions à cette date avec la peur de ne pas pouvoir la maintenir, même en petit comité. En plus de l’organisation, se posait la question de la sécurité, on ne voulait pas mettre la santé de nos proches en danger. On a croisé les doigts à chaque nouvelle annonce du gouvernement, appelé la mairie de Nantes chaque jour.

Et finalement tout s’est décanté les deux dernières semaines.Nous avons réussi à organiser un mariage d’une trentaine de personnes. Toutes ont pu rentrer dans la mairie avec nous.

Le repas c’est fait dans le jardin de mes parents, sous un barnum et ce fut une journée inoubliable… Pleine d’émotions. Nous sommes finalement chanceux : deux mariages, l’occasion de se retrouver deux fois pour célébrer notre union.

Et je vais pouvoir profitez de ma robe encore une fois !

 

Espace libre si tu veux ajouter quelque chose :

Merci à toi Laetitia, pour ton travail, ta patience, ton professionnalisme et surtout ton sens du détail. Tu as réussie à créer la robe que j’avais imaginé. Elle est parfaite. Je ne pouvais pas rêver mieux. Je m’estime chanceuse d’avoir pu réaliser ma robe sur mesure et quel bonheur de savoir que je vais en plus pouvoir la porter deux fois !!

 

Les photos du mariage civil ont été prise part la photographe de mariage Nantaise Fanny Paris

Cette robe de mariée est avec le haut en dentelle transparente.
Couturière spécialisée dans la robe de mariée.

la robe de mariée de maeva est transaprente avec des morceau de dentelle qui cache la poitrine

 

Le joli bouquet de fleur sécher réalisé par l'atelier aimer de Nantes.

Cette belle robe à un grand dos nu en dentelle.
Comment se passent les essayage de robe de mariée sur mesure ?

Un grand merci à Fanny Paris pour ces magnifiques photos.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *